Apprendre les spécificités des vins primeurs de Bordeaux

Les spécificités des vins primeurs de Bordeaux

Pour pouvoir déguster les plus grand Crus mondialement reconnus, prendre part au fashion week du vin ou aux ventes de vin en primeurs est une occasion à ne pas manquer. Si vous souhaitez donc apprendre les spécificités des vins primeur de Bordeaux, c’est le moment où jamais de le faire. Suivez ce guide pour en savoir plus.

Quels sont les spécificités des vins primeurs ?

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe des ventes de vins primeur ainsi que les ventes de vins en primeurs. Même si ces deux ventes sonnent presque pareils, elles présentent une grande différence. En effet, les ventes de vins primeurs sont la commercialisation de vin primeur sur le marché avant le printemps suivant la récolte. Cette mise en vente se fait en général, à compter du troisième jeudi du mois de novembre après la récolte. Par contre, les ventes de vins en primeurs consistent à un système de vente bien spécifique de Bordeaux. Cette spécificité concerne la vente des vins au printemps après la récolte, mais que l’élevage en barrique n’est pas encore fini et dont le délai peut aller de 18 jusqu’à 24 mois d’élevage. La commande de ce type de vins en primeurs bordeaux se fait ainsi par réservation de plusieurs mois à l’avance avant la terminaison de l’élevage et de sa mise en bouteille. Le paiement en hors taxe de la réservation doit s’effectuer lors de la commande avec un éventuel frais de mise pour tout achat de caisses de vins de 6 à 12 bouteilles et de 6 magnums. Vous pouvez également vous rendre sur le site www.lagrandecave.fr pour avoir d’autres informations.

Comment se déroule le système de ventes de vins en primeurs ?

La pratique moderne de cette vente a été initiée dans les années 1970 et a commencé à avoir de la côte dans les années 1980 par le baron Philippe de Rothschild. Celui-ci fut le premier à organiser la dégustation de son fameux millésime primeur 1982 à partir du mois d’avril dont l’élevage du vin n’était pas encore terminé. Depuis, les ventes de vins en primeurs est devenu un rituel auquel les grands crus de Bordeaux, les groupes de producteurs ainsi que des professionnels du vin se réunissent pour la dégustation et la réservation des meilleures bouteilles de vins de près de deux ans avant leur commercialisation comme le vin primeur 2019 par exemple. Dans ce système de vente, la procédure de dégustation se fait par plusieurs partisans (presse, négociant, acheteurs, …) soit directement au château de Bordeaux, soit sur rendez-vous. Ces acteurs jouent un rôle important, car ils procèdent à l’estimation de la qualité du meilleur vin de Bordeaux afin de pouvoir y attribuer une note appelée note Parker. Cette note vin primeur  peut aller jusqu’à une note de 100/100 selon le verdict final des dégustateurs. De cette note dépendent aussi les tarifs des vins à mettre en vente sur le marché après environ deux mois suivant la dégustation. Ce sont les propriétaires qui établissent ces tarifs de marché et les communiquent auprès de chaque vendeur.

Autres informations concernant les ventes de vins en primeurs ?

Même si le système de ventes de vins en primeurs commencent à faire l‘objet de différents critiques, il a tout de même représente des avantages que ce soit du côté des acheteurs ou des propriétaires. En effet, depuis son apparition, les acheteurs ont la chance de pouvoir faire des économies en commandant et en réservant des vins en primeurs avant leur mise en bouteilles, car le prix est plus bas que celui proposé sur le marché. Par ailleurs, côté propriétaire, ce dernier peut bénéficier de tous les avantages du prix proposé, car la notoriété mondiale des vins de Bordeaux est incontournable. De ce fait, les propriétaires sont reconnus mondialement et internationalement grâce à la qualité de son vin ainsi qu’à sa marque de fabrication. Il est effectivement à noter que la région bordelaise n’a d’égal avec d’autres régions concernant sa possession de grande marque de vins. Par ailleurs, le système de commercialisation est unique appelé « la place », car les vins ne sont pas marchandés directement aux particuliers ou aux distributeurs, mais s’effectuent généralement sous forme de négociation. Ainsi, les propriétaires n’ont plus de soucis à propos de la recherche de marché puisque ce sont les négociants qui prennent en charge la responsabilité de trouver et de diffuser les vins partout dans le monde.