L’importance de la collecte des cartouches d’encre usagées

cartouches d'encre

Le recyclage des cartouches d’encre importe dans la protection de l’environnement contre les déchets néfastes que ces cartouches produisent. Pour éviter tout risque de propagation de ces polluants dans la nature, il est nécessaire de les collecter. L’idée est de leur donner une seconde vie. Voici comment réussir cette démarche écologique, étape par étape.

La récupération des cartouches d’encre usagées : un geste écologique

Chacun a le devoir de réduire son impact écologique, ce qui demande de la part de tout le monde une prise de conscience. Le format numérique constitue, dans ce sens, une étape non négligeable dans la protection des arbres. Cependant, certains travaux ne peuvent se passer du print et du format papier, une activité qui nécessite l’emploi d’encres, et une fois épuisés ces produits, leurs contenants deviennent des déchets. En tant que tels, les trier n’est pas que pour réduire le volume des ordures mais il s’agit d’un moyen qui facilite le recyclage, cette action qui est, après tout, une manière de conserver les ressources naturelles. Bien que le tri simplifie le travail des collecteurs, il réduit aussi le budget alloué au recyclage. Encore plus que ces cartouches d’encre vides présentent des résidus qui sont dangereux, la raison de l’existence des collecteurs dédiés à cet effet, comme www.idequip.com. En confiant ainsi à ces professionnels ces cartouches usagées, ils sauront quoi en faire. En tout cas, elles ne seront laissées dans la nature. Au contraire, elles seront déposées aux centres spécifiques qui les traiteront pour les transformer en d’autres produits.

En vue d’éviter les contaminations

En évitant cette initiative écologique, ces déchets vont être déversés dans la nature. Ils y vont prendre des centaines d’années avant de se décomposer, par rapport aux matières dont les cartouches d’encre sont faites. Issues principalement des matières plastiques non biodégradables, ces dernières sont extrêmement nocives. Ce qui constitue un danger est la présence de nombreuses substances toxiques qu’elles incluent. Le noir de carbone, le glycol ou l’aluminium, entre autres, présentent une menace pour l’environnement, si jamais ils atteignent la nappe phréatique. Tout comme le nitrate d’argent, l’oxyde de fer et surtout l’arsenic, ils contaminent le sol, l’eau et surtout l’air. Et cela constitue un réel désastre, autant pour la planète que pour ses habitants (faune et flore). Toutes ces raisons font que la collecte ainsi que le recyclage des cartouches d’encre usagées fait barrage à une part de la dévastation de toute vie sur terre à long terme. Encore plus que ces matières premières qui entrent dans leur fabrication sont épuisables. Une fois de plus, on est face à un gaspillage dont le pétrole, par exemple, lequel compte 3l pour seulement une cartouche laser. La solution la plus équitable est de donner une autre vie à ces composants, mais comment ?

Où vont-ils alors si ce ne sont pas des déchets ?

Très bonne question lorsqu’on parle de protection de l’environnement. En effet, certaines entreprises se focalisent sur la collecte des cartouches d’encre vides, tandis que d’autres sont des collectrices. Usagées, ces cartouches sont déposées par leurs utilisateurs dans des bacs de collecte spécifiques ou encore dans des points relais. Mais où qu’elles soient, elles vont toutes finir dans un centre de recyclage, en vue d’être reconditionnées ou encore pour être démantelées. Les parties non réutilisables servant d’armatures métalliques comme l’inox ou l’acier sont utilisées autrement. Ce sont des pièces qui vont vers les industries métallurgiques ou dans la fabrication des cannettes ainsi que de fils électriques. En revanche, les plastiques feront l’objet de tri puis de nettoyage, en vue d’être transformés en polystyrène qu’on retrouve dans d’autres consommables. Parfois, on les transforme en polyéthylène, une matière première secondaire autant utilisée dans les emballages. Rien ne se perd, en fait, dans ce produit qui semble inoffensif à priori. Les éléments qui ne sont ni réutilisés ni recyclés, en effet, sont toujours mis en valeur. On les incinèrera dans le but d’obtenir de l’énergie calorifique ou électrique. Bref, une simple action écologique est toujours rentable !

De tout cela donc, qui que vous soyez, entreprise ou particulier, dans le souci de protection de l’environnement et du respect de dame Nature, ne jetez plus automatiquement vos cartouches d’encre usagées. Elles peuvent servir à d’autres firmes et à d’autres fins.