Comment réussir sa reconversion dans les métiers du secrétariat ?

Organisme de formation

Publié le : 26 mai 20236 mins de lecture

A cette époque où la digitalisation devient une tendance populaire dans la communauté et dans le secteur professionnel, il faut savoir les méthodes pour se reconvertir dans le bon sens. Dans ce contexte, le secrétariat représente un chemin ouvert pour s’adapter à tous les secteurs. Découvrez comment réussir sa reconversion dans les métiers du secrétariat.

Bien appréhender les bases du secrétariat

Le métier de secrétaire est pratiquement indissociable du métier d’assistanat. Cela représente un rôle stratégique dans une entreprise. Les métiers du secrétariat peuvent conduire à de nombreux postes à responsabilité, d’où la nécessité d’intégrer un organisme de formation. Aussi, en premier lieu, un secrétaire doit bénéficier d’une formation en orthographe. Cette compétence est utile quel que soit le secteur d’activité et structure à intégrer. Elle sert pour la rédaction de lettre, compte-rendu de réunion, procès-verbaux ou encore demandes administratives diverses. En l’occurrence, pour progresser en orthographe, il est incontournable d’apprendre les règles d’orthographe.

Une personne souhaitant se reconvertir dans les métiers du secrétariat doit avoir une excellente maîtrise de la langue française, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit. Une certification en orthographe est un atout considérable dans ce métier. Outre cela, elle doit aussi savoir manipuler parfaitement l’informatique de base (dactylographie, office, Word, PowerPoint, Excel), et les logiciels les plus basiques (adobe, Photoshop…). 

Pour exceller dans les métiers du secrétariat, il faut aussi avoir un excellent sens de l’organisation, connaître et discerner la priorité, l’urgence et l’important. Dans ce sens, il faut aussi savoir prendre des notes tout comme il faut avoir des compétences en hiérarchisation, classement et archivage de dossiers. Enfin, une personne qui exerce un métier de secrétaire doit avoir le sens de l’accueil et être méthodique dans la réalisation de ses tâches. Pour un secrétariat physique, il faut également avoir une excellente présentation.

Nous vous recommandons : Jeune entreprise : pourquoi opter pour l'embauche d'une secrétaire indépendante ?

Les autres compétences utiles en secrétariat

Ce métier exige de la polyvalence, et cela peut amener à se spécialiser dans divers secteurs. Ainsi, cela peut être la comptabilité, les ressources humaines, le secteur juridique, le droit commercial, ou l’informatique. Des formations professionnelles y afférentes seront utiles pour compléter ses connaissances. Cela permet d’exercer dans divers secteurs et structures, aussi bien dans des multinationales, des TPE et PME, l’éducation, l’immobilier, la santé ou encore les BTP. D’autant plus que la secrétaire peut être indépendante ou rattachée à une direction. Mieux encore, il s’agit d’un métier évolutif qui s’adapte à toutes les structures d’emploi.

Une secrétaire assistante exerce un métier passionnant, avec des attributions ne conférant en aucun cas la routine. Chaque jour est différent dans la mesure où ses missions sont variées et ses responsabilités assez lourdes. La connaissance des langues étrangères représente un grand atout pour se reconvertir dans les métiers du secrétariat.

Les qualités d’une bonne secrétaire

Les métiers du secrétariat exige que le ou la candidat(e) soit méthodique, ordonnée mais surtout rigoureuses. La personne doit être disponible en cas d’urgence, et rester discrète dans toutes les circonstances. Cela résulte du fait que la secrétaire a une position privilégiée dans une entreprise du fait qu’elle est proche de la direction. Ainsi, elle peut être amenée à traiter ou transmettre des dossiers confidentiels. Dans ce cas précis, elle doit faire preuve de confidentialité absolue. Une bonne secrétaire ou assistance a les capacités d’anticipation pour prévoir les besoins de sa hiérarchie. Il en est de même pour son secteur d’activités et du secteur administratif de son entreprise.

Les étapes pour devenir secrétaire

A la sortie d’une formation auprès d’orthographiq.com, une future secrétaire doit suivre une formation en secrétariat-assistanat auprès d’un centre de formations agréé de préférence. Ce métier est accessible avant ou après le bac, soit un bac professionnel en mention gestion administration, ou BTS assistant (management ou gestion). Dans la mesure du possible, il convient d’opter pour une formation reconnu par l’Etat. Avec un niveau Bac, les formations disponibles sont entre autres secrétaire assistante, secrétaire médicale ou assistant de vie aux familles. Un niveau Bac+2 permet d’accéder à une formation d’assistante de direction.

Les financements possibles pour les métiers du secrétariat

Plusieurs options s’offrent à ceux qui souhaitent passer à une reconversion professionnelle dans le secrétariat-assistanat. Les salariés peuvent utiliser leur compte CPF, que ce soit le Compte Personnel de Formation ou le Compte de transition professionnelle. Sinon, la reconversion ou promotion par l’alternance (Pro-A) représente une autre alternative. Un demandeur d’emploi peut prétendre entre autres, à une Aide individuelle à la Formation, Action de Formation Conventionnée ou encore une Préparation Opérationnelle à l’Emploi. Dans tous les cas, avant une réorientation professionnelle, il faut s’assurer de la cohérence de son projet avec la formation adoptée.

Plan du site