Jardinage d’intérieur : 3 choses à savoir sur la culture indoor

culture indoor

Publié le : 21 juin 20226 mins de lecture

L’agriculture est un secteur en pleine transformation. Pour faire face aux contraintes d’espace et aux conditions climatiques particulièrement sévères dans certaines zones, le jardinage intérieur s’est imposé comme une alternative sûre et efficace. Si vous envisagez de vous lancer dans la culture hydroponique indoor, alors on vous donne tous les petits détails sur la chambre de culture à exploiter dans cette culture d’un nouveau genre.

1. Comprendre l’hydroponie

Contrairement aux techniques d’agriculture classique, la culture hydroponique d’intérieur exploite des méthodes particulières qui lui facilitent une culture hors sol. Techniquement, ce type d’exploitation agricole se départit du sol, du jardin ou encore du terreau. Par exemple, il convient de savoir que le sol mou n’est pas forcément la seule option pour une culture indoor. Il est aussi possible d’opter pour un terrain de billes d’argile, de la roche volcanique ou même faire pousser les végétaux dans du sable. Concrètement, il s’agit de cultiver des plants sur des substrats neutres ou des sols de composition chimique particulière.

Toutefois, la culture indoor de l’hydroponie a aussi des contraintes d’exploitation. En réalité, dès lors que le sol choisi ne répond pas forcément aux normes qualitatives ou aux conditions normales de développement des cultures, il devient indispensable de pallier le déficit. En outre, le substrat doit être constamment irrigué. Il est aussi indispensable de changer régulièrement la solution. Le principal intérêt qui justifie cette précaution est d’apporter de l’eau et des substances nutritives aux plantes cultivées en intérieur.

Nous vous recommandons : Plantes décoratives : opter pour le bambou

2. Adopter une lampe horticole pour accompagner le développement des plantes

La culture hydroponique indoor n’est viable que lorsque certaines conditions atmosphériques sont remplies. En effet, la plupart des végétaux ont besoin d’eau et de nourriture. Il leur faut aussi un substrat dans lequel développer leurs racines et surtout de la lumière du soleil pour favoriser leur croissance. L’hydroponie en elle-même répond aux trois premières conditions. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de savoir choisir la chambre de culture adéquate pour réaliser la culture indoor. Dans la pratique, le choix repose sur le souci de fournir des rayons lumineux propices aux feuilles. En outre, le lieu de culture doit être une serre. Il est aussi possible de recourir à une lampe pour suppléer l’insuffisance des rayons lumineux. Si votre serre ne peut bénéficier d’un éclairage ambiant, vous pouvez opter pour une lampe horticole sur www.hydrozone.fr.

Pour une culture en intérieur, la lampe horticole à installer doit être convenablement choisie pour accompagner la photosynthèse des plantes. La sélection est tributaire du type de végétaux que vous produisez. Par exemple, les lampes HPS (ampoule à la vapeur de sodium) sont connues pour diffuser un éclairage chaud aux allures bleu, jaune et rouge. Elles sont propices pour assurer la croissance des végétaux. De même, les lampes CFL (fluorescentes compactes) sont très plébiscitées pour leurs capacités économiques et leur simulation du processus de photosynthèse. Il est aussi possible de choisir des lampes LED. En cas, de doute, il est préférable de se référer à un spécialiste afin d’analyser les possibilités de couplage des luminaires dans la serre.

Dans le même thème : Tout savoir sur le fenouil - Parfois très apprécié, parfois sous-estimé

3. Les matériels et le dispositif

Pour réaliser une bonne culture indoor, l’organisation pratique de la chambre de culture est aussi déterminante. Vous devez veiller à installer les plants en contact direct avec le sol. Il est aussi envisageable de les exposer sur des tables horizontales. Quel que soit le cas envisagé, le substrat doit contenir les tiges et un système d’irrigation pour desservir l’installation en permanence. Il faut également prévoir un système central d’irrigation qui peut être automatisé et dans lequel les apports nutritifs peuvent être rajoutés à la solution.

Par ailleurs, vous devez aussi garder à l’esprit que les engrais et surtout la qualité de l’eau favorisent une bonne récolte. L’eau pure évite la prolifération des germes. Toute qualité d’eau n’est pas adaptée pour ce type de projet. Vous devez veiller à conserver une eau pure et neutre dont le pH est à 7. Il va sans dire que la culture en intérieur a des avantages notables sur l’empreinte écologique, notamment en zone urbaine. En vous fondant sur le cycle de vie des plantes, vous devez prévoir un extracteur d’air extérieur. Un extracteur d’air extérieur facilite l’expulsion du dioxyde de carbone vers le milieu extérieur afin de vous garantir une qualité de vie à l’intérieur de la serre.

En outre, le jardinage d’intérieur n’est pas totalement une pratique nouvelle. Il est encore en pleine expansion et n’a de réel intérêt qu’en fonction du choix des plantes. Dans la plupart des cas, cette culture de ville est consacrée aux produits entrant dans le cadre des denrées alimentaires comme les fraises, du haricot, du basilic citron, du basilic cannelle, etc. En revanche, il n’est pas exclu d’essayer de nouvelles expérimentations de culture de plants afin de les livrer plus rapidement aux grandes distributions.

Plan du site