Pourquoi faut-il s’intéresser au Smart Building ?

Smart building

Publié le : 06 août 20215 mins de lecture

Les « smart building » sont bien plus que des bâtiments traditionnels. Ils disposent notamment de nombreuses solutions techniques issues d’une énergie différenciée et d’avantages compétitifs. Des solutions qui optimiseront les ressources énergétiques de l’édifice et le confort de ses occupants. Les acteurs de l’industrie de la construction réduisent les coûts d’exploitation tout en offrant aux employés de meilleures conditions de travail.

Qu’est-ce qu’un smart building ?

Vous apprendrez que les bâtiments intelligents, également appelés smart buildings, dépassent de loin les buildings traditionnels. Ce type d’édifice s’appuie sur une technologie de pointe pour optimiser les performances des bâtiments ou résidences individuels, aidant ainsi les exploitants, les gestionnaires d’installations et les propriétaires à améliorer la fiabilité et la performance énergétique de leurs actifs. Par conséquent, l’utilisation de ces nouvelles technologies a grandement amélioré la gestion de l’énergie et des équipements quotidiens sur le réseau, ce qui les rend plus efficaces et économes en énergie par rapport aux ménages traditionnels.

Ils utilisent la collecte et l’analyse des données des services suivants : gestion des installations, sécurité, gestion de l’énergie et services aux occupants. Il est à noter que ses performances ne découlent que de l’efficacité du traitement des données. Pour avoir plus d’informations, veuillez visiter le site hxperience.com

Comment fonctionnent les bâtiments intelligents ?

La plupart des smart building collectent de grandes quantités de données en fonction de l’utilisation de capteurs : température, humidité, niveau de bruit, s’il y a des personnes dans un espace donné… Pour les données de ces capteurs, on peut aussi ajouter des informations du système BMS ainsi que des données à l’extérieur de l’immeuble : horaires des transports en commun à proximité, prévisions météorologiques, entreprises… En fait, toutes les données qui peuvent affecter la vie de la construction.

En partageant les informations sur le bâtiment, l’infrastructure utilisera des processus automatisés pour contrôler son fonctionnement, du chauffage à la sécurité en passant par l’éclairage. Par conséquent, le but de ces types d’édifices est de collecter des données et de les gérer au besoin. En conséquence, les bâtiments peuvent être mieux compris, plus d’opérations peuvent être effectuées sur eux.

Pourquoi est-il important de s’intéresser aux bâtiments intelligents ?

Les bâtiments intelligents permettent de mieux gérer et contrôler la consommation d’énergie. Depuis quelques années, le tertiaire et le logement représentent encore environ 50 % de la consommation finale d’énergie de la France. Outre les aspects écologiques, cela a d’abord un impact financier sur les acteurs qui ont mis en place des solutions pour optimiser les coûts de location simple. Cependant, le concept de bâtiments intelligents ne se limite plus à la gestion exclusive des capteurs de communication ! À l’aide de modèles numériques ou BIM, il est désormais possible d’assurer la continuité numérique globale de l’ensemble du cycle de vie, de la conception à l’exploitation. Enfin, vous pouvez optimiser la gestion de l’immeuble. Après mûre réflexion, vous pouvez gérer les clés pour obtenir des bénéfices énergétiques et opérationnels, notamment pour améliorer les conditions des locataires.

Cependant, le concept de smart building ne se limitera pas à la gestion des capteurs de communication. Grâce à la maquette numérique, on peut désormais profiter de l’avantage d’une numérisation continue de l’évolution de la bâtisse. Vous pourrez améliorer la gestion du smart building, optimisant ainsi les conditions de vie des locataires et la consommation d’énergie. Il est donc important de se pencher sur ces types de constructions, car ils continueront d’évoluer. D’ailleurs, dans le futur, il ne serait pas étonnant d’imaginer l’utilisation d’un bâtiment pensant basé sur un modèle de contrôle basé sur les attentes et les prédictions des besoins des utilisateurs. Évidemment, il inclura des technologies plus avancées que les bâtiments intelligents !

Plan du site