Quel aliment minéral privilégier pour vos bovins ?

aliment minéral

Publié le : 06 août 20215 mins de lecture

Les bovins sont des herbivores, ils ne mangent que des végétaux. Au quotidien, ils doivent se nourrir avec une quantité d’aliments suffisante afin de couvrir leurs besoins. Il s’agit de leur ration. Cette dernière varie selon l’espèce de l’animal, son âge, le type de production comme le lait ou la viande sans oublier la région d’élevage ainsi que la saison. Ces animaux ont également besoin de nutriments tels que les minéraux, qui sont assez différents des minéraux pour porcs ou minéraux pour volailles.

Alimentation pour jeunes bovins et jeunes porcins

De manière générale, les bovins mâles provenant d’un troupeau français peuvent avoir de nombreuses destinées. Ils peuvent être orientés vers une production de veau de boucherie, ou castrés pour filtrer les bœufs ou encore engraissés pour être abattus vers 18 mois dans le but de produire du « taurillon ».

Produire des taurillons permet d’avoir une viande peu colorée. Ils sont surtout dédiés à l’exportation et leur alimentation demeure assez standard. Ils ne nécessitent aucun complément et rien de particulier.

¾ des veaux produits en France sont alimentés avec des aliments constitués de maïs-fourrage. Cette nourriture est énergétique et riche en glucides, par contre elle est pauvre en protéines. Sachez qu’il existe des compléments nutritifs pour bovins et même pour jeunes bovins afin que ces derniers puissent bien se développer. Parfois, vous pouvez combler le manque par du tourteau de soja entre autres.

Sinon, si vous voulez également vous lancer dans l’élevage porcin, vous pouvez ajouter à leur alimentation des minéraux pour porcs pour que vos animaux soient en pleine forme.

Nous vous recommandons : Conseils pour choisir la bonne alimentation pour vos élevages de ruminants et bovins

Alimentation pour bœufs

Les bœufs ont une croissance assez lente. Globalement, ils sont engraissés jusqu’à l’âge de 3 ans à peu près. Après, ils donnent une viande d’une excellente qualité. Pour obtenir cette viande, ces animaux ont besoin de minéraux pour bovins.

Alors, ils passent aux alentours de 8 mois au pâturage avec leur mère, après ils seront sevrés. Puis, leur alimentation varie entre des phases de pâturage exclusif sans aucun autre aliment pendant toutes les saisons sauf en hiver. 

Durant les périodes hivernales, ils entrent dans des phases d’alimentation en bâtiment qui consistent à la consommation de foin et autres fourrages conservés, ainsi que des céréales et des tourteaux.

Bien évidemment, vous pouvez opter pour différentes variantes à cette alimentation. Par exemple, dans certaines régions, des génisses sont abattues vers 10 à 20 mois. Avant d’aller au pâturage, d’autres bovins de races laitières sont sevrés très tôt et ont un régime alimentaire d’allaitement, foin, céréales, tourteaux, etc. pendant les 3 premiers mois de leur vie.

Alimentation pour vaches laitières et allaitantes

Il y a 3 périodes de l’alimentation des vaches laitières. D’abord, la période d’élevage qui va se finir par le premier vêlage. Durant cette période, la génisse a un régime alimentaire standard. Puis, suit la période de production laitière. Il faut une ration plus quantitative et plus concentrée en énergie avec ¼ de céréales et végétaux riches en protéines et ¾ de fourrages. Enfin, la période de finition qui sert à préparer la vache avant l’abattage avec des aliments pour bovins plus énergétiques.

En ce qui concerne les vaches allaitantes, les périodes sont similaires sauf pour ce qui est de la période de production. En effet, elles vont porter et allaiter leur veau. Comme elles ont un besoin énergétique relativement faible, leur alimentation est plus basée sur les fourrages, à l’inverse des vaches laitières. Là, elles passent la grande majorité de l’année au pâturage et ne se nourrissent uniquement que d’herbe en général. À la fin, la finition peut se faire à l’étable avec des compléments céréaliers riches en protéines ou avec des fourrages conservés.

 

Plan du site