Quels sont les avantages du calorifugeage industriel ?

calorifugeage industriel

Le calorifugeage consiste à protéger les installations d’un réseau dans tout type de construction. Les dépenses énergétiques dans une usine sont encore plus importantes que dans une simple habitation. Protéger les tuyauteries industrielles peut s’avérer donc très avantageux sur plusieurs plans. Quel intérêt a-t-on donc concrètement à calorifuger ses installations industrielles ?

Le calorifugeage industriel, qu’est-ce que c’est ?

En vue de faire des économies d’énergie, il est idoine de limiter les déperditions thermiques. Ici, il s’agit donc d’isoler thermiquement les installations industrielles au niveau desquelles peuvent s’effectuer ces déperditions de chaleur en faisant usage d’un isolant. Les installations concernées sont entre autres les tuyauteries, les réservoirs, les canalisations, etc. et peuvent être d’air, de fluide ou simplement d’eau. Différents types de financement ( comme la prime énergie existent par ailleurs pour la rénovation énergétique et plus précisément la pose de calorifuge Plus d’infos.

Matériaux, isolants et recouvrement

En pratique, l’opération va consister, en premier lieu, à poser une couche de matière isolante sur l’équipement en question. Dans un second temps, on va procéder au recouvrement de la première couche afin de renforcer la protection contre les perturbations extérieures. En outre, les isolants dont on fait usage sont nombreux. En règle général, la pose de calorifuge dans le secteur industriel est fait en utilisant une coquille de laine minérale à base de fibre de roche. Il n’est pas aussi rare que l’on utilise les laines de verre ou de céramique. Ces isolants sont assez efficaces pour conserver la chaleur car ils ont un fort pouvoir isolant et résistent remarquablement à de très hautes températures. Par contre, pour des installations industrielles de refroidissement de type groupe froid, on assistera plus à l’utilisation des mousses organiques. Ces dernières sont particulièrement efficaces pour limiter les déperditions thermiques qui interviennent au cours du cycle de refroidissement. On peut également assister à l’utilisation des manchons, des rivets ou de coudes spécifiques. Tout dépend de la nature et des caractéristiques de l’équipement industriel en question. Après cette opération, les calorifugeurs recouvrent souvent avec une feuille de tôle Isoxal (ou inox), de papier aluminium ou de PVC. Notez que dans des environnements où les agressions sont fortes, un recouvrement avec tôle inox est préférable.

Principaux avantages

On quatre points essentiels corrélés :

  • Limitation des pertes de chaleur : Dans une installation industrielle, les installations peuvent servir à drainer ou à contenir un fluide chaud ou froid. Il peut s’agir de l’eau, du gaz, de bitume ou même de vapeur. Les équipements concernés à savoir les tuyauteries, les chaudières, les réservoirs, les citernes et autres sont généralement sujets à des pertes de chaleur. Isoler lesdits équipements permet donc de conserver l’énergie thermique.
  • Protection contre les attaques extérieures : Le gel, le givre et la condensation sont autant de perturbations extérieures. Une bonne isolation permet donc de limiter significativement leur effet. A noter également que ce procédé permet de limiter les rejets de gaz à effet de serre.
  • Un meilleur rendement des systèmes installés : La performance des installations est bien plus remarquable lorsqu’elles sont ainsi protégées. Les déperditions sont limitées mais les fluides arrivent plus rapidement à destination également.
  • Des économies sur la facture énergétique : Lorsqu’on décide de calorifuger ses installations industrielles, on se lance dans un investissement rentable à long terme. D’ailleurs, calorifuger ses équipements n’est pas un projet très onéreux. En le faisant, vous faites donc des économies d’énergie sur une longue période.

Pour tout projet de rénovation énergétique dans ce sens, voir ce site.