L’angoisse de l’entretien : 10 conseils insolites pour la surmonter

La bonne nouvelle est que vous avez obtenu un entretien. Cela signifie que votre expérience et vos compétences ont été jugées positivement : il ne vous reste plus qu’à prouver que vous êtes la bonne personne pour le poste auquel vous aspirez. À ce stade, le seul obstacle qui se dresse entre vous et le succès est l’angoisse de paraître sous votre meilleur jour, ce qui fatalement risque de vous pousser à faire exactement le contraire.

Voici dix conseils insolites pour le surmonter.

1. Prenez un autre engagement.

Si l’entretien est une source d’anxiété, veillez à ce qu’il ne soit pas le point culminant de votre journée. Prévoyez pour les prochaines heures un engagement agréable et aussi significatif que possible, comme un achat attendu depuis longtemps, une rencontre avec un être cher, un concert ou un événement que vous attendez particulièrement. Avoir un autre objectif à court terme permet de contenir votre appréhension, en vous rappelant que votre entretien n’est pas le centre du monde, car d’autres échéances et d’autres expériences agréables vous attendent juste après.

2. Faites passer l’entretien au second plan

Non seulement l’entretien d’embauche ne doit pas être l’engagement le plus important de la journée, mais il ne doit même pas être le premier. Si vous n’avez pas d’obligations professionnelles à remplir, trouvez-vous quelques petites courses à faire avant de rencontrer votre nouvel employeur potentiel. Si l’entretien est prévu tôt le matin, levez-vous plus tôt que d’habitude et fixez-vous de petites tâches qui ne vous mettront pas en retard mais absorberont complètement votre attention, comme lire un chapitre entier du livre posé sur votre table de chevet, ranger une pièce ou aller à la salle de sport.

3. Ne vous préparez pas

Ou mieux encore, étudiez et approfondissez, apprenez tout ce qu’il y a à savoir sur l’entreprise où vous aimeriez travailler, mais mettez un terme à cette activité la veille de l’entretien. Comme pour les examens, la base de votre préparation se forme avec le temps, tandis que les révisions furieuses du dernier moment ne servent qu’à vous convaincre d’être beaucoup moins compétent que vous ne l’êtes réellement.

4. Le kit du parfait professionnel

Que vous soyez à la recherche d’un emploi ou que vous ayez un emploi heureux et n’ayez pas l’intention de changer, préparez toujours le matériel que vous devez apporter si vous avez un entretien demain. En fonction de votre spécialité, il peut s’agir d’un portefeuille complexe de projets ou d’une simple mise à jour du CV. Prendre l’habitude de toujours avoir à portée de main toute la documentation nécessaire à une présentation professionnelle élimine une source de stress à l’approche d’un entretien.

5. Le détail

Lorsque vous vous présentez à un entretien, il est essentiel de vous habiller de manière appropriée au contexte. Toutefois, tant que vous restez dans les limites du goût, il est conseillé d’oser un seul détail qui représente authentiquement votre personnalité. Il peut s’agir d’une petite broche sur le revers de votre veste, d’une cravate inhabituelle ou de tout accessoire qui a une signification authentique pour celui qui le porte. S’il s’agit d’un élément particulier, votre interlocuteur vous posera probablement une question à ce sujet, ce qui vous donnera l’occasion de parler de vous de la manière qui vous convient le mieux.

6. Avez-vous trouvé un emploi ? Trouvez-en un autre.

Même si vous êtes sur le point de passer un entretien pour l’emploi de vos rêves, continuez à envoyer votre CV pour tous les postes qui correspondent à votre profil professionnel jusqu’à la veille. Cela contribuera également à désamorcer l’expérience de l’entretien : si vous attendez toujours d’autres réponses, ce n’est manifestement pas dans cette demi-heure que votre sort sera décidé.

7. La fausse modestie n’est pas bonne. La vraie modestie non plus.

La modestie est une vertu dans plus ou moins n’importe quel contexte, mais pas dans celui-ci. L’entretien d’embauche est peut-être la seule occasion où vous avez le droit de ne pas faire preuve de modestie : profitez-en. Il ne s’agit pas de se vanter inconsidérément, mais plutôt de se concentrer, avant et pendant l’entretien, sur ce que vous avez accompli de mieux dans votre carrière. Chaque succès, chaque idée brillante, chaque catastrophe évitée grâce à votre intuition doit être rappelé et revécu encore et encore. Vous avez le reste de votre vie pour vous sous-estimer.

8. Jeux de pouvoir

Un entretien est un exemple typique d’une interaction déséquilibrée : un sujet exerce un pouvoir (le pouvoir d’embaucher ou de ne pas embaucher) et l’autre le subit. Cette répartition des rôles se reflète dans la conversation, avec une distinction claire entre le questionneur et le répondeur. Le fond ne peut être modifié, mais il est possible d’intervenir sur la forme. Prendre l’initiative de poser des questions pertinentes, encore mieux si elles visent indirectement à démontrer que vous connaissez bien le travail de l’entreprise, vous permet de rééquilibrer l’interaction, la rendant plus proche d’une conversation ordinaire.

9. Mettez le vote

C’est un exercice purement mental, destiné à vous aider à retrouver votre calme. Tout en continuant à mener l’entretien de manière normale, essayez d’imaginer que les rôles sont inversés et “notez” votre interlocuteur. Aimeriez-vous l’avoir comme collègue ? L’embaucheriez-vous dans votre entreprise ?

10. Pensée… négative.

Non pas que vous deviez être pessimiste, mais si l’anxiété est un obstacle pour vous, la meilleure façon de la contrer est d’ignorer l’idée du changement. Le changement, même lorsqu’il est positif, peut créer de l’anxiété et la peur de l’inconnu. C’est pourquoi il peut être relaxant de se projeter dans l’avenir lors d’un entretien avec l’idée de ne pas obtenir le poste que l’on souhaite. Cela peut sembler paradoxal, mais se concentrer sur l’idée que la vie va continuer exactement de la même manière, sans aucun changement, peut avoir un effet étonnamment relaxant. Paradoxalement, en utilisant ce stratagème pour arriver détendu à un entretien, vous donnerez une impression de plus grande confiance, ce qui augmentera vos chances de réussite.

Comment aborder un entretien d’embauche ? Avez-vous besoin de calmer votre anxiété ou de stimuler votre motivation ? Quelles sont les questions les plus étranges auxquelles vous ayez eu à répondre ?