Problèmes bancaires : que faire pour changer de banque ?

Problèmes bancaires

Publié le : 06 août 20215 mins de lecture

Vous avez eu des problèmes bancaires suite à des incidents de paiement plus ou moins graves ? La meilleure solution est de changer de banque. Mais quelles sont les démarches à suivre pour dénicher un établissement qui acceptera votre dossier ?

Incident bancaire : peut-on changer de banque ?

Les causes du fichage à la Banque de France peuvent être multiples :

Émission d’un chèque sans provision Non-paiement des mensualités d’un prêt Virement sans provision Etc.

En effet, après le rejet d’un paiement ou d’un prélèvement, le client est tenu de régulariser son compte rapidement. S’il ne fait pas le nécessaire dans les 4 jours suivant l’injonction, il sera fiché à la Banque de France : soit au FNCI ou Fichier National des Chèques Irréguliers, soit au FCC ou Fichier Central des Chèques soit au FICP ou Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers. Cependant, l’intéressé a le droit au compte et peut avoir accès aux différents services bancaires de base : ouverture, tenue et clôture de compte bancaire, délivrance de RIB, domiciliation de virements bancaires, opération de caisse, virement bancaire, dépôt et retrait d’espèce, paiement par prélèvement, consultation à distance et carte de paiement à autorisation systématique.

La conséquence ? Une interdiction d’émettre des chèques et de contracter un nouveau crédit. Et la carte bancaire sera également retirée. Néanmoins, vous pouvez changer de banque à tout moment, si tel est votre désir. Sauf que vos chances de trouver des conditions plus avantageuses seront minimes. En tout cas, pour plus d’infos sur le sujet, cliquez ici

Comment ouvrir un nouveau compte si l’on a des problèmes bancaires ?

En France, une banque a totalement le droit de refuser l’ouverture d’un compte bancaire sans aucun motif. Toutefois, un interdit bancaire a le droit d’ouvrir un compte. Si votre compte a été clôturé par votre ancienne banque, demandez une attestation. De même, si vous avez déposée des demandes mais celles-ci ont été rejetées, vous êtes en mesure d’exiger une attestation de refus d’ouverture de compte auprès des établissements concernés. Munissez-vous des deux attestations et rendez-vous au bureau de la Banque de France. Cette dernière désignera d’office un établissement qui sera contraint d’accepter votre demande.

Il existe aussi d’autres options si vous souhaitez vous passer de l’aide de la Banque de France :

Les banques en ligne : plusieurs enseignes virtuelles acceptent actuellement les interdits bancaires Et les cartes sans compte bancaire

Pourquoi choisir la banque en ligne ?

Lorsqu’il n’est plus possible de collaborer avec votre banque, il n’y a qu’une seule alternative : changer de banque. Mais pourquoi choisir les banques en ligne ? Parce qu’elles proposent des offres de plus en plus variées, pouvant convenir à tous les besoins, même pour ceux qui ont déjà eu un incident de paiement : ouverture de compte courant, de compte livret, octroi de chèque, etc. D’ailleurs, cette option présente de nombreux avantages :

Gain de temps

Ce ne sera plus nécessaire de faire le tour des banques physiques. En quelques clics, vous pouvez mettre en concurrence les principaux acteurs afin de dénicher l’établissement qui propose la meilleure affaire. Vous pouvez ainsi gagner un temps précieux. De plus, les démarches peuvent se faire à distance.

Coût réduit

Les banques en ligne proposent le plus souvent des frais bancaires réduits. Vous pouvez donc réaliser de belles économies sur les frais de gestion du compte, etc. Si vous envisagez d’ouvrir un compte d’épargne, les taux sont largement plus intéressants par rapport aux offres des banques traditionnelles

Gestion simplifiée

La gestion de votre compte peut se faire en ligne. Vous pouvez alors accéder à toutes les informations dont vous aurez besoin à tout moment, 24h/24 et 7j/7 sans contrainte géographique. De plus, la gestion est sécurisée.

Services supplémentaires

Certaines banques virtuelles acceptent d’offrir des cartes bancaires sans autorisation de découvert aux personnes qui ont déjà fait face à des problèmes bancaires, sous certaines conditions.

Plan du site