Trucs et bons gestes pour tomber enceinte

Bons gestes pour tomber enceinte

Publié le : 13 avril 20204 mins de lecture

Lorsqu’il s’agit du souhait de concevoir un bébé, les critères qui entrent en jeu sont nombreux : hygiène, alimentation, période d’ovulation… Si vous êtes de celles qui se lancent dans un tel projet, vous devez passer en revue toutes les conditions qui permettent de mettre toutes les chances de votre côté. Dans cette optique, voici quelques gestes à adopter.

Les méthodes pour connaître la date d’ovulation

Pour déterminer votre date d’ovulation, il y a différentes méthodes. La plus simple est de vous procurer un test prévu à cet effet, disponible en pharmacie. Il permet de détecter une hormone qui n’est secrétée que dans un intervalle de 24 et 48 heures précédant l’ovulation. L’autre moyen, plus traditionnel, consiste à surveiller votre température au cours d’un cycle menstruel. Pour ce faire, vous devez relever cette température chaque jour à jeun, lorsque vous êtes encore allongée dans votre lit le matin. Le thermomètre rectal est à privilégier car il fournit des données plus précises. Après avoir noté chaque mesure, vous obtiendrez une courbe et vous remarquerez une hausse de 37 °C, ce qui indique la période propice pour être enceinte. Cette valeur indique en effet le début de l’ovulation et s’observera jusqu’au début des prochaines règles. Il faut aussi savoir que le spermatozoïde peut cheminer pendant 48 heures dans le col de l’utérus avant de rencontrer l’ovule. Une femme n’est donc fertile que dans un délai de deux jours avant l’ovulation et un jour après. Plusieurs forum grossesse en ligne traitent de ce sujet.

Nous vous recommandons : Choisir le sexe de son enfant - Comment avoir un garçon ?

Grossesse : le lien entre la fertilité et l’âge

Vous avez pu certainement lire dans un forum grossesse que l’âge le plus propice pour être enceinte se situe avant 30 ans. En effet, au-delà de 34 ans, la réserve ovarienne diminue, ce qui implique la réduction du stock d’ovocytes dans votre organisme. Au fil du temps, les ovules perdent de leur potentiel. C’est donc à la fois un enjeu de qualité et de quantité. Cependant, les statistiques montrent que l’âge moyen de conception chez les femmes est en augmentation, ce qui devrait vous rendre plus optimiste si vous envisagez une grossesse à plus de 30 ans. Chez les hommes, bien que la production de spermatozoïdes perdure toute la vie, les cellules vieillissent. Vers l’âge de 45 ans, les risques d’anomalie des chromosomes commencent à s’accroître. D’autre part, certaines recherches sont en cours, pour mettre en évidence l’existence ou non d’un lien entre la prévalence de l’autisme chez un enfant et l’âge du père.

Dans le même thème : Se débarrasser d'une infection urinaire récurrente

Hygiène de vie et alimentation : influence sur la fertilité

Le régime alimentaire et l’hygiène de vie ont un impact sur le fait d’être enceinte. Certes, il ne s’agit pas de manger pour deux pendant la grossesse, mais plutôt de manger mieux. C’est aussi valable au cours d’une période de conception. Les nutritionnistes recommandent de consommer davantage d’aliments à faible Indice glycémique, comme les oméga-3 et les produits laitiers. Vous devez également veiller à un apport quotidien suffisant en vitamines. En réalité, les nutriments consommés dans le semestre précédant la grossesse jouent un rôle important sur la formation du placenta et l’implantation de l’ovule. Dans la mesure du possible, mangez Bio. Le plus important est de réduire les perturbateurs endocriniens, en évitant les plats trop industriels et en privilégiant les fruits et légumes.

Plan du site