Comment fonctionne le CPF ?

CPF

Publié le : 06 juillet 20225 mins de lecture

Le compte personnel de formation dite cpf, il s’agit d’un droit utilisable par les salariés ou demandeurs d’emploi. La formation offre une possibilité de se former pour devenir spécialiste dans son domaine. Elle permet d’obtenir un enseignement individualisé.

Le principe du compte personnel de formation

Le Cpf est un moyen qui protège l’accès d’une personne à la formation professionnelle tout au long de la vie. L’article L 6111-1 du code de travail décrit le concept d’un compte personnel de formation. Le DIF a été changé par le cpf le 1er janvier 2005, date à laquelle le cpf est mis en place. Le compte personnel de formation recense les droits acquis par le salarié jusqu’à la retraite. Toutes les personnes ont le droit à des heures de formation. Chaque personne dispose d’un compte personnel de formation dès son entrée sur le marché de travail. Tous les travailleurs des secteurs privés, les chercheurs d’emploi de plus de 16 ans sont concernés par ce compte de formation. Certains non-salariés bénéficient aussi de ce droit comme les travailleurs indépendants, les artisans, commerçant… Depuis le 1er janvier 2019, les crédits de formation sont convertis en euros. Le cpf sert à évoluer ou fortifier ses compétences professionnelles. Il soutient à découvrir les capacités des salariés pour démarrer son changement de projet en lui offrant une formation. Le cpf a pour objectif de développer l’employabilité de chacun. Il s’agit de formations permettant d’obtenir une qualification. Visitez-vous www.forpro-creteil.org pour plus d’information ?

La fonctionnalité d’un compte personnel de formation

Le salarié qui suit une formation pendant le temps de travail doit accomplir une demande d’accord à l’employeur. Cette demande d’autorisation se fait au moins 60 jours avant la formation si celle-ci dure à l’inférieur de 6 mois. Pour la formation égale ou supérieure à 6 mois, la demande doit déposer 120 jours avant minimum. À la réception de la demande, l’employeur possède un délai de 30 jours pour y répondre. La formation en dehors des heures de travail n’a pas besoin de demander une autorisation. Lorsque l’employeur valide la formation pendant la durée de travail, l’employé conserve son salaire. On alimente votre compte chaque année par rapport à la durée de travail. Les salariés qui travaillent au moins à mi-temps recevront 500 euros/an à 5000 euros. Pour les personnes handicapées accueillies en ESAT, on crédite 800 euros/an à 8000 euros. Le salarié mobilise son compte formation individuel cpf lorsqu’elle accède à une formation. En cas de changement du travail ou perte d’emploi, le droit reste acquis. Le salarié démissionné ou licencié conserve automatiquement ses droits d’acquis. Dans une certaine circonstance, le cpf peut également bénéficier d’un éventuel abondement. Il existe une application mobile du CPF pour se connecter à leur compte et qui simplifie la démarche d’utilisation.

Quel type de formation pour le compte personnel de formation ?

Le cpf peut servir à financer sur la formation qualifiante, éligible et certifiée. Les formations doivent être liées au besoin de l’économie et en lien sur la demande du marché de travail. Les formations prioritaires sont la langue et l’informatique. Ces formations seront définies par l’état et les branches. La formation éligible cpf permet de développer les compétences. Le cpf favorise la lutte contre l’illettrisme donc la formation à lecture et à l’écriture fait partie des listes. Vous pouvez utiliser aussi votre compte pour faire des formations linguistiques (anglais, allemand…). Les formations éligibles seront déterminées selon les listes élaborées par les partenaires sociaux. La formation éligible à la cfp pour les salariées et les demandeurs de travaux est les formations qualifiantes. Le cpf finance aussi la formation certifiant avec une validation des acquis.

 

Plan du site